Air Celebration, La libération a toujours été là.

Texte de Chuang Tzu commenté - 57:33 (24/02/2015)



    
Chi Hsin Tzu élevait des coqs de combat pour le Roi Hsuan.
Il était en train de dresser un bel oiseau.
Le roi n'arrêtait pas de lui demander si ce dernier était prêt pour le combat.
 
Pas encore, disait l'entraineur.
Il est plein de feu.
Il est prêt à engager un combat avec tous les autres oiseaux.
Il est vain et sûr de sa propre force.
 
Dix jours plus tard, il répondit de nouveau :
Pas encore.
Il a toujours ce regard coléreux et hérisse ses plumes.
 
Dix jours plus tard.
L'entraineur dit : maintenant il est presque prêt.
Quand un autre oiseau chante, son oeil ne cille même pas.
Il se tient immobile comme un coq en bois.
C'est un combattant mature.
Les autres oiseaux lui jetteront un coup d'oeil et ils s'enfuiront.